5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Le guide complet pour ouvrir un coffee shop rentable

coffee shop pack

Le coffee shop représente, est un concept en pleine expansion. Très populaires aux États-Unis, ces établissements sont des lieux de rencontre pour les personnes de tout âge. Ce sont des établissements commerciaux qui nécessitent un certain investissement.

Pour rentabiliser cet investissement, il faut donc se poser les bonnes questions. Quel est le bon emplacement pour un coffee shop ? Quel diplôme pour ouvrir un coffee shop ? Faut-il ouvrir un coffee shop en franchise ? Quels sont les produits et services qu’on peut y proposer ?

Ici, nous avons passé en revue quelques éléments à prendre en compte pour ouvrir un coffee shop.

Enfin, sachez que notre équipe d’experts mène une veille constante du marché des coffee shops. La synthèse de ses heures de travail se trouve dans les documents du pack complet pour un coffee shop.

Quel est le bon emplacement pour un coffee shop ?

Pour trouver le bon emplacement pour son coffee shop, il faut miser sur des lieux où il y a de l’affluence.

Le choix peut par exemple se porter sur un local en centre-ville, ou près d’une rue piétonne. Les grandes avenues commerciales offrent également des emplacements de choix pour les salons de thé. Il en est autant pour les centres commerciaux et leurs alentours.

En outre, le bon emplacement pour un coffee shop est surtout facile d’accès et facilement repérable.

Quel diplôme pour ouvrir un coffee shop ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique pour ouvrir un coffee shop.

Néanmoins, depuis le 19 décembre 2014, toute personne désireuse d’ouvrir un salon de thé est invitée à effectuer un stage de préparation à l’installation.

En dehors du SPI qui est obligatoire, l’auto entrepreneur peut délibérément choisir de suivre d’autres formations. Il s’agit en outre de la formation Barista et de la formation Ferrandi. Le coût de la formation Barista peut s’élever à 1 500 €, pour une durée d’une semaine. Le coût de la formation Ferrandi quant à lui varie d’une institution à une autre.

Ferrandi regroupe, en l’occurrence, pas moins de 80 formations adaptées aux besoins des propriétaires de café, salon de thé, épiceries fines et autres établissements.

Quelles assurances pour couvrir un coffee shop ?

Si vous souhaitez ouvrir un coffee shop, vous devez vous soumettre à plusieurs obligations en matière d'assurances.

Pour commencer, vous devez souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Celle-ci couvre notamment votre responsabilité en cas de dommages causés à un tiers. Un plat renversé sur un client, une intoxication alimentaire ou une glissade sur un sol mouillé sont des exemples de dommages couverts par la RC Pro.

Si vous êtes propriétaire du local de votre coffee shop, vous devez souscrire une assurance local commercial. Cette dernière vous permet de protéger vos biens, votre local et votre matériel contre les catastrophes naturelles, les actes de vandalisme, les dommages électriques, les dégâts des eaux, etc.

Par ailleurs, l'assurance perte d'exploitation est également indispensable pour vous protéger des risques d'arrêt inopiné de votre activité. À noter que cette assurance n'est valable qu'en cas de sinistre impactant l'activité.

Enfin, si vous utilisez un véhicule pour assurer le bon fonctionnement de votre activité, vous devez également souscrire une assurance auto professionnelle. Cette dernière couvre tous les dommages résultant d'un accident de la route.

Doit-on réaliser un business plan pour ouvrir un coffee shop ?

Oui, il est essentiel de rédiger un business plan pour votre coffee shop. En effet, un business plan va vous permettre d’étudier le marché environnant et de concevoir un concept rentable.

Par exemple, grâce à votre business plan, vous serez en mesure de comprendre ce que les gens attendent d’un coffee shop et ce que les coffee shops existants proposent déjà comme service.

Vous pourrez ainsi déterminer les différents facteurs de réussite qui pourraient vous démarquer des autres établissements.

La rédaction d’un business plan vous aide également à mieux appréhender vos segments de marché. Si, par exemple, vous visez des employés, le mieux serait de s’installer près d’un quartier d’affaires. Si, en revanche, vous ciblez des jeunes et des étudiants, s’installer près d’un campus universitaire serait une bonne idée.

En outre, un business plan vous permet également de construire un plan de développement sur trois ans. Cela vous donnera un aperçu de l'évolution du marché. Ainsi, vous pourrez prévoir tous les moyens nécessaires au bon fonctionnement de votre activité. Faut-il prévoir un agrandissement de votre coffee shop dans quelques années ? Faut-il envisager de diversifier les produits après un an d’activité ? etc.

Enfin, rédiger un business plan pour votre coffee shop vous permet aussi de facilement trouver des partenaires financiers. En effet, lorsque vous démontrez que votre coffee shop peut attirer des clients et peut être rentable, les partenaires financiers n'hésiteront pas à investir dans votre projet.

Est-il primordial d'établir une étude de marché pour ouvrir un coffee shop rentable ?

Pour ouvrir un coffee shop rentable, il est primordial de réaliser une étude de marché.

L’étude de marché de votre coffee shop vous permet de maîtriser les risques de votre projet. De façon plus explicite, une étude de marché vous aide à choisir les bonnes stratégies et un concept de restauration qui marchera auprès de vos futurs clients.

En outre, une étude de marché vous permet également d’examiner l’état de la concurrence (qui sont les cafés concurrents ? où sont-ils situés ? sont-ils fréquentés ? que proposent-ils ? etc.) et de déterminer la pertinence de votre projet.

Pour finir, réaliser une étude de marché pour votre coffee shop est essentiel si vous voulez obtenir des financements et des aides de la part des organismes financiers et des potentiels partenaires commerciaux.

Faut-il ouvrir un coffee shop en franchise ?

Ouvrir un salon de thé en franchise permet de bénéficier d’une formation, ainsi que d’une assistance lors de l’ouverture. D’autre part, cela permettra de réduire l’investissement initial qui est estimé entre 50 000 et 80 000 euros.

De plus, il existe moins de risques, sans compter que l’auto entrepreneur bénéficie de l’élaboration d’un système de gestion par le franchiseur. Ouvrir son coffee shop en franchise est donc la meilleure option à choisir.

Cela dit, du fait de la franchise, le propriétaire du coffee shop est contraint de respecter certaines règles ; il ne peut par exemple pas référencer un nouveau produit ou service sans le consentement du franchiseur. Avant d’opter pour une franchise, il est donc important de lire attentivement les clauses du contrat pour éviter toute déconvenue.

Quel budget pour ouvrir un coffee shop ?

Entre 35 000 et 165 000 euros, c’est la somme qu’il faut généralement compter pour ouvrir un coffee shop.

Le budget exact dépendra notamment de l’emplacement du coffee shop, des travaux et de la rénovation, de la qualité du matériel que vous achetez et également de votre mode d’occupation du local. Si vous achetez et rénovez, alors cela vous coûtera probablement plus cher que la location d’un établissement qui était déjà un coffee shop auparavant.

Également, les dépenses peuvent être plus élevées si vous reprenez un fonds de commerce existant ou si vous devez payer un droit d’entrée pour rejoindre une franchise de cafés.

Pour connaître le budget de départ pour votre projet de coffee shop, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier adapté à ce secteur.

Quelle est la liste des équipements pour l’ouverture d’un coffee shop ?

Pour la préparation des plats et boissons, il faut :
- afin de préparer les différents types de boissons, vous aurez besoin de machines à café professionnelles telles que machine à espresso, presse française, cafetière goutte à goutte
- si vous décidez de broyer et de torréfier vos grains de café vous même, il va falloir investir dans des appareils tels que moulins à café, mélangeurs et centrifugeurs.
- par ailleurs, disposer d'une machine à glaçons s'avère indispensable si vous proposez des boissons telles que le café frappé, l'espresso on ice macchiato, latté
- en outre, les appareils de cuisson demeurent incontournables afin de pouvoir proposer des repas chauds ou encore des viennoiseries avec vos boissons

Pour le stockage et la réfrigération, vous devez acquérir :
- réfrigérateurs et congélateurs
- stockage isolé pour les produits laitiers
- étagères pour ranger vos différents produits
- emballages pour les ventes à emporter

Comme tout établissement de restauration, vous aurez également besoin d'acheter des produits consommables afin de servir la clientèle dans de bonnes conditions. Ainsi, dans cette catégorie, il vous faut des :
- tasses et couvercles pour café à emporter
- pailles
- couverts en plastique
- sacs et serviettes en papier en papier pour ceux qui emportent leurs plats et boissons
- rouleaux de reçus.
- vaisselle, tasses, verres et assiettes pour vos clients en salle
- ustensiles de cuisine pour préparer les plats et accompagnements

Ensuite, il faut aussi meubler votre coffee shop. Pour ce faire, vous devez faire l'acquisition de :
- tables et chaises pour équiper votre salle de restauration
- mobilier d’extérieur si vous avez une terrasse
- comptoirs d’accueil pour recevoir les clients
- zones de préparation et de travail des aliments
- vitrines d’exposition pour mettre en valeur vos produits
- réfrigérateurs pour boissons froides
- menus et porte-menus
- oeuvres d’art et décorations pour apporter de la gaieté dans votre boutique
- matériel audio, afin de pouvoir diffuser de la musique

Après, il ne faut pas oublier les logiciels. En effet, ils sont cruciaux pour le suivi administratif et la gestion de votre café. Dans cette catégorie, il vous faudra :
- un système de gestion de listes pour optimiser vos relations clients
- logiciels de comptabilité
- réseau Internet fiable

Enfin, il faut noter que lorsque vous ouvrez un établissement de type ERP, l'hygiène doit être au centre de vos préoccupations. Pour maintenir une hygiène irréprochable, vous devez vous équiper de matériels de nettoyage professionnels tels que :
- lave-vaisselle
- serpillères et seaux
- chiffons et spray de nettoyage
- poubelles et sacs à ordures

Ouvrir un coffee shop sans argent : est-ce possible ?

Ouvrir un café sans apport est possible, cependant difficile. Dans la majorité des cas, l’apport personnel sera situé autour de 20 % du montant total pour l’ouverture du coffee shop.

Il faut noter que le fait de bénéficier d’un apport prouve à vos partenaires financiers que vous êtes impliqué dans ce projet d’ouverture de coffee shop.

Voici des dispositifs qui vous permettront de constituer un apport : la Love Money, le prêt d’honneur ou encore le crowdfunding. Une fois cet argent obtenu, il est possible de solliciter des banques afin de financer des dépenses plus importantes pour son coffee shop.

Toutefois, ces personnes doivent être convaincues par le sérieux de votre projet. Montrez leur un solide dossier en vous appuyant sur les documents du pack complet pour un coffee shop.

Qui peut s’occuper du décor de mon coffee shop ?

Un architecte d’intérieur est une personne suffisamment avisée pour décorer un coffee shop. Il en est de même pour les designers et les décorateurs d’intérieur.

Toutes ces personnes sont en effet suffisamment outillées pour accompagner un propriétaire de salon de thé dans le cadre de la décoration de son établissement. Ceci dit, certains propriétaires n’hésitent pas à s’occuper eux-mêmes de la déco de leur coffee shop.

Quels produits et services proposés dans un coffee shop ?

Le café, le chocolat et le thé sont les principales boissons proposées dans les coffee shops. Glacés ou chauds, ces produits sont proposés en plusieurs variétés. Il s’agit par exemple de l’espresso, du cappuccino, du macchiato, de l’américano, du mocha latte, du café latte, du simple ou du double expresso, du chocolat chaud, du café glacé, du thé glacé, de l’expresso shot, et bien plus encore.

Les boissons sont accompagnées de pâtisseries sucrées ou salées à l’instar des croissants, des donuts, des sandwichs, des muffins, des cheesecake, cupcake, et de toutes autres friandises. Certains coffee shops proposent même diverses recettes de salades.

Quels types de fournisseurs pour un coffee shop ?

Plusieurs fournisseurs locaux et étrangers proposent du matériel et des produits dédiés aux salons de thé. Les uns proposent le matériel du bar et de l’arrière bar, le mobilier d’extérieur dédié à l’ameublement de la terrasse s’il y en a, etc.

Il existe également des fournisseurs en gros électroménager, en petit électroménager, en verrerie et ustensiles à cocktails, etc.

En ce qui concerne la pâtisserie et les boissons, les artisans peuvent fournir aux propriétaires de coffee shop tout ce dont ils ont besoin.

Quel est le chiffre d’affaires moyen d’un coffee shop ?

Généralement, la fourchette haute du chiffre d’affaires d’un coffee shop est comprise entre 150 000 et 200 000 euros. La fourchette basse est plutôt située autour de 70 000 euros.

Cet élément va varier en fonction de certains paramètres, les plus importants sont la localisation de l’établissement, son positionnement (les coffee shops haut de gamme génèrent un revenu plus important), les horaires d’ouverture et la capacité d’accueil.

Pour savoir combien gagne le gérant d’un coffee shop, vous devez d’abord estimer le panier moyen de dépenses pour chaque client. Ensuite, il faut estimer le nombre de clients que le coffee shop peut avoir au cours d’une semaine, d’un mois, d’une année, etc.

Pour estimer précisément et facilement le chiffre d’affaires de votre projet, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier adapté à un coffee shop.

Comment trouver des clients pour son coffee shop ?

Le propriétaire d’un coffee shop peut miser sur les réseaux sociaux afin de booster la fréquentation de son établissement. Il peut par exemple créer une page Facebook ou une fiche d’entreprise sur Google. D’autres plateformes à l’instar de Pinterest et Instagram peuvent également être utiles pour trouver des clients.

En outre, le propriétaire d’un café peut :
- mettre en place un programme de fidélité
- ouvrir le WiFi gratuit
- installer des bureaux, pour les étudiants
- proposer des cafés exotiques
- travailler avec les plateformes de livraison
- proposer une offre à destination des entreprises (pour les bureaux)

Ouvrir un coffee shop : est-ce rentable ?

Pour vous assurez d'ouvrir un établissement rentable, utilisez les ressources du pack complet pour l'ouverture d'un coffee shop.

Votre coffee shop est rentable si l’ensemble de ces dépenses ne dépassent pas le revenu que vous générez.

En règle générale, la marge nette d’un établissement de cafés se situe entre 8 % et 13 % du chiffre d’affaires.

Si on simplifie volontairement quelques éléments financiers, cela signifie que, lorsque votre coffee shop génère 95 000 euros de chiffre d’affaires, alors il vous restera environ 10 % x 95 000 = 9 500 euros une fois que vous aurez payé toutes les dépenses.

Est-ce que votre projet de coffee shop sera rentable ? Utilisez notre prévisionnel financier pour le savoir.

À lire également

Rédiger l'étude de marché d'un coffee shop
Ouvrir un café : budget, équipements et rentabilité
Comment rédiger le business plan pour un coffee shop ?
Faire une SWOT pour un coffee shop