5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2020

Structure d’un business plan réussi :
voici le plan à recopier !

business plan structure

La structure que nous utilisons généralement dans nos modèles de business plan

Rédiger un business plan est un exercice complexe, surtout lorsqu'on est débutant. Il y a tellement d'éléments à rechercher, à analyser à rédiger et à mettre en forme que l'on peut facilement faire des erreurs. C'est un chemin périlleux et pourtant l'enjeu est de taille. 

Structurer ses idées et son argumentation est l’étape qui pose le plus de problèmes aux entrepreneurs lorsqu'il s'agit de faire un business plan. En effet, les entrepreneurs sont généralement des personnes qui n'ont aucun mal à générer des idées. Seulement, lorsqu'il suffit de les catégoriser et de les hiérarchiser, c'est une autre affaire.

Sans structure, on ne lira pas votre business plan. En effet, personne n'a envie de lire un business plan d'une trentaine de pages qui n'a ni queue ni tête. Un business plan structuré, c'est un business plan agréable à lire, avec un enchainement facile à comprendre. 

En fonction du projet, toutes les structures de business plans ne sont pas les mêmes. En effet, vous ne présenterez pas de la même façon un business plan pour un restaurant ou un business plan pour une application mobile. Les points évoqués ne sont pas forcément les mêmes, même si l'on retrouve beaucoup de similarités entre les business plans. 

En effet, on retrouve souvent un tronc commun entre toutes les structures de business plans. Tous les plans devront évoquer des données de marché, les tendances de l'Industrie, un plan d'action sur 3 ans, une stratégie marketing détaillée ou encore contenir un Business Model Canvas ou une analyse SWOT.

Dans cet article, nous vous livrons la structure idéale à utiliser pour savoir comment faire un business plan. Cela fait plus de 7 années que notre équipe rédige des business plans tous les jours. Dans 90 % des cas nous utilisons le même tronc commun pour structurer nos modèles de business plans. Nous vous donnons plus de détails et de conseils (comme dans notre article sur le business plan pour les nuls ou dans celui sur le prix d'un business plan) dans la suite de l'article.

business plan structure
business plan structure

On commence avec le contexte et l’opportunité de marché

Pour bien démarrer un business plan, présentez des éléments de marché. Il faut toujours commencer par présenter le marché sur lequel notre projet se situe. Il faut donner des chiffres et des éléments de marché, et si possible prouver que c'est un marché dynamique et/ou en croissance. Si le marché n'est pas en croissance, alors vous devez expliquer quels sont les récents changements sur ce dernier et comment vous allez en profiter. En effet, un marché en pleine mutation économique est un marché qui présente de nouvelles opportunités, à vous de les saisir !

Décrivez les tendances de l’industrie dans votre structure de business plan. Il faudra évoquer les dernières tendances de l'Industrie et montrer comment ces dernières peuvent être amenées à modifier votre projet. Les décrire permet aussi de montrer à votre banquier ou à votre investisseur que vous avez conscience des changements récent et que vous allez les intégrer afin de créer une solution innovante (soit une solution qui ne sera pas obsolète dans quelques années).

Quels sont les facteurs de succès pour une entreprise comme la vôtre ? À la fin de cette première partie, vous devrez montrer que vous avez réfléchi aux critères sur lesquels doit travailler une entreprise comme la vôtre. Par exemple, si vous comptez ouvrir un restaurant, vous devez lister les facteurs qui font qu'une personne se rende dans un restaurant. Il y a certes l'emplacement du restaurant qui importe mais également l'atmosphère et l'ambiance générale ainsi que la carte, le menu et la qualité du service. 

business plan structure

Vient ensuite la présentation du projet ! 

Présentez simplement et clairement votre projet. Vous n'avez pas besoin de détailler cette partie si votre projet est assez commun et donc simple à comprendre (comme une salle de sport ou un bar à bières). Cependant, si vous comptez créer une solution technologique ou innovante, qui est encore mal connue du marché, prenez le temps de bien expliquer en quoi consiste cette solution. Il faut que cela soit clair comme de l'eau de roche pour la personne qui lira votre business plan. À noter que votre projet aura (normalement) déjà été présenté dans votre Executive Summary.

N’oubliez pas d’expliquer son fonctionnement. Même chose pour cette partie : si vous comptez ouvrir un institut de beauté, alors rien ne sert de décrire en détails le fonctionnement de ce dernier (car tout le monde peut facilement se représenter en quoi cela consiste). Cependant, si vous développez un produit complexe, destiné à une niche particulière (comme un panneau photovoltaïque fonctionnant à l'uranium, pour les laboratoires militaires) expliquez bien comment votre produit fonctionne. Le cas, échéant, précisez également le parcours utilisateur.

Quelle est votre proposition de valeur ? Vous devez expliquer de façon précise et synthétique comment vous allez apporter de la valeur à votre marché cible. Par exemple, si vous êtes un restaurant haut de gamme, la valeur que vous apportez est probablement une nourriture de qualité (peut-être un tarif à attractif) dans un endroit à l’atmosphère agréable.

Enfin présentez-vous, vous, le porteur de projet. Cette partie est trop souvent négligée par les entrepreneurs alors qu'elle est essentielle dans un business plan.  Il n'y a pas que l'idée qui compte mais également la personne qui va la développer. Ainsi vous devez vous présenter sous votre meilleur profil, expliquez votre parcours et vos expériences ainsi que les qualités que vous avez pour devenir un chef d'entreprise à succès. Bien entendu, vous devrez mettre votre CV en annexe de votre business plan. Cependant, cela ne vous dispense pas de vous présenter à l'intérieur de celui-ci.

Les conclusions de l’étude de marché : une partie essentielle dans la structure de votre business plan ! 

Décrivez vos segments de marché. Qui sont les personnes qui achètent votre produit ou votre service ? Ce n'est pas toujours clair pour la personne qui lira votre business plan, alors il faudra préciser vos segment de marché. Si les profils sont différents, regroupez les dans des catégories différentes : c'est ce que l'on appelle segmenter sa clientèle.

L’analyse SWOT, qui permet de faire un état des lieux de l’environnement concurrentiel. C'est un outil très pratique qui permet de décrire les forces et les faiblesses de votre projet mais également les opportunités et les menaces qui l'entourent. Elle fait partie de l'étude de la concurrence. Pour les opportunités, vous pouvez évoquer les potentiels changements dans le futur qui pourront vous permettre de développer de nouvelles gammes de produits ou de développer de nouveaux services. En terme de menaces, vous pouvez par exemple évoquer les risques géopolitiques ou bien le risque de ne pas obtenir pas de financements pour démarrer votre projet (ce qui viendrait fortement entraver sa réussite). 

Présentez vos concurrents, ainsi que leurs points forts et leurs points faibles. Vous avez forcément des concurrents, que ce soit des concurrents directs des concurrents indirects. Vous devez brièvement les présenter et expliquer ce qu'ils apportent en terme de valeur sur votre marché. Vous devez expliquer également quelles sont leurs lacunes (le prix, leur réactivité, leur absence sur internet etc) et comment vous allez vous y prendre pour proposer une solution encore plus satisfaisante au marché.

Finissez par la description de vos avantages concurrentiels. Ce sont les points sur lesquels vous allez travailler pour gagner des parts de marché. Par exemple, si vous êtes une salle de sport, un de vos avantages concurrentiels peut être le fait que vous soyez ouvert pendant la nuit où que vous proposez des abonnement à 5 € par mois. 

Vous devez expliquer de façon précise, convaincante et synthétique comment vous allez apporter de la valeur à votre marché cible ; détaillez également votre ciblage marketing !

eCommerce Business Plan modele
eCommerce Business Plan modele

eCommerce Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Votre stratégie (sur 3 ans) pour capturer des parts de marché !

C’est la partie qui varie le plus selon le type de projet. Par exemple, dans le cadre d'un business plan pour de la vente de produits, il est important de faire une partie sur votre stratégie de distribution. Est-ce que vous allez vendre en direct ou utiliser un réseau de partenaires ? Il faudra le préciser. Cependant, dans le cadre de la vente de services, la partie sur la distribution n’est pas toujours pertinente.

Présentez un plan d’action sur 3 ans. Vous devez d'écrire, dans cette partie, les grandes étapes de développement de votre projet. Ne vous arrêtez pas la première année : vous devez avoir un plan pour la deuxième et la troisième année également (présentez une vision long terme !). Dans ces étapes de développement, on retrouvera la rédaction du business plan, l'obtention de financements, le lancement de l'activité, éventuellement des travaux et des aménagements, le lancement d'une nouvelle gamme de produits ou de services, la création de campagnes marketings, la signature de partenariats ou encore le développement sur un marché étranger.

Décrivez votre Business Model grâce au Business Model Canvas. Le business model est la façon dont vous allez générer du revenu et du profit sur le long terme. Pour cela, vous pouvez utiliser un outil qu'on trouve souvent dans le business plan : c’est le Business Model Canvas. Il vous permet de synthétiser l'ensemble de votre business plan en une seule page. 

La stratégie marketing : un élément essentiel dans la structure d’un business plan. C'est une partie qui est trop souvent négligée pour les entrepreneurs, qui pensent que le bouche-à-oreille et la distribution de flyers vont suffire à attirer une clientèle.

Cependant, le marketing c'est ce qui vous permettra d'augmenter vos revenus et donc de générer du profit sur le long terme
. Vous devez avoir une véritable stratégie. Il existe des tonnes de leviers et de canaux que vous pouvez utiliser pour acquérir des nouveaux clients. Il y a par exemple les partenariats, les réseaux sociaux, les salons professionnels, le référencement organique ou encore l’utilisation d'outils comme Google Ads ou Facebook Ads.

Quels sont les risques liés à votre projet ? Décrivez-les et présentez votre stratégie pour les éviter (ou minimiser leur impact sur votre entreprise). Ne mettez pas la poussière sous le tapis et pensez bien à évoquer tous les risques liés à au développement de votre entreprise. Il y a, par exemple, le risque de trésorerie ou le risque de ne pas obtenir de financements. Il y a également le risque que vous prenez du retard dans le développement de votre projet. Montrez également au lecteur de votre business plan que vous avez réfléchi à une solution pour que ce risque n'arrive pas et, au cas où il arriverait, que vous allez mettre en place des techniques pour en minimiser l'impact. Vous pouvez aussi évoquer ces risques dans l'analyse PESTEL

Enfin, synthétisez les forces de votre projet en 5 ou 6 points. C'est la partie finale de votre business plan avant d'attaquer les finances. Résumez simplement et brièvement pourquoi votre projet est viable. Après tout, c'est à cela que peut servir un business plan, comme nous l'expliquons dans notre article sur la définition d'un business plan. Pas la peine d'épiloguer : plus vous vous justifiez, plus on aura du mal à croire que votre projet est solide et maîtrisé.

business plan structure
business plan structure

On finit par les éléments financiers ! 

Expliquez vos hypothèses de revenu. Vous devez expliquer la façon dont vous avez construit vos hypothèses de revenu dans votre prévisionnel financier. Évoquez votre panier moyen et le nombre de clients que vous pensez servir durant les premiers mois de lancement. Montrez également comment votre revenu va croître au fur à mesure des mois. S'il y a des effets de saisonnalité, parlez en.

Ici, tout l'enjeu est de montrer au lecteur de votre business plan que vous avez pris des hypothèses conservatrices et que, même dans le cas d'un scénario pessimiste, votre projet reste viable sur le plan financier.

Les tableaux financiers essentiels dans la structure d’un business plan. Vous devez présenter tous les tableaux financiers qui sont nécessaires dans un business, à savoir le bilan prévisionnel, le budget de trésorerie, le compte de résultat prévisionnel, le plan de financement, les soldes intermédiaires de gestion et si possible le détail du calcul du besoin en fonds de roulement ainsi qu'une analyse du seuil de rentabilité.

Finissez par la liste de vos investissements de démarrage
. Si vous faites un business plan de le cadre d'une demande de financement, alors vous devez expliquer comment vous allez et utiliser le montant que vous demandez. Détaillé votre liste des investissements de démarrage et soyez aussi précis que possible.